Zoom sur les cigarettes électroniques

La première cigarette électronique a vu le jour dans les années 60. Toutefois, son utilisation n’est démocratisée qu’à partir des années 2000, voire 2010. Aujourd’hui, de plus en plus de fumeurs veulent l’expérimenter. Pour les intéressés, ci-après quelques informations utiles.

Qu’est-ce qui motive l’achat d’une e-cigarette ?

Sans y aller par quatre-chemins, une cigarette électronique est une alternative aux cigarettes. En d’autres mots, le vapotage permet au fumeur de réussir son sevrage tabagique. En effet, l’emprise de la nicotine est telle qu’il est difficile de s’en passer du jour au lendemain. L’e-cigarette donne à son utilisateur le moyen de s’affranchir petit à petit de cette dépendance. Pour aider leurs patients les plus dépendants, même des médecins commencent à faire l’éloge de la cigarette électronique. De qualité, ce dispositif reproduit tous les effets escomptés des cigarettes. De par sa forme, il permet de reproduire les gestuelles propres aux fumeurs. Grâce à son système de chauffage d’e-liquide aromatisé, il produit une fumée similaire à celle du tabac brûlé. Suivant les produits vapotés, il permet de réguler la quantité de nicotine inhalée : 0 (sans nicotine) , 6 mg/ml (faible) , 12 mg/ml (moyenne) , 16 mg/ml (forte) …

En résumé, on se décide à acheter une cigarette électronique lorsqu’un médecin ou un thérapeute le recommande. Toutefois, bon nombre de Français n’attendent pas l’avis d’un spécialiste pour faire le pas et passer à l’e-cigarette. Effectivement, plus d’un sont convaincus de l’efficacité de ce dispositif, à la vue des statistiques. D’après Santé public France, 700 000 fumeurs ont décroché grâce à cet appareil. En Angleterre, une étude a montré que la cigarette électronique est deux fois plus efficace que les patchs, sprays et gommes à la nicotine.

Qu’est-ce qu’une e-cigarette de qualité ?

Ici, il n’est pas question de marque ni de modèle. Une e-cigarette est de qualité lorsqu’elle est parfaitement adaptée à son utilisateur. Selon que ce dernier soit un petit, un moyen ou un grand fumeur, la cigarette électronique idéale change. On se base sur ses habitudes de fumeur pour déterminer le vapoteur qu’il faut et ses caractéristiques : forme, puissance, batterie, clearomiseur, etc. Sans être un connaisseur, on peut facilement se tromper et investir dans un vaporisateur personnel non adapté. Afin d’éviter une telle situation, le mieux est de se faire conseiller par un spécialiste, et ce, que l’on fasse son achat en boutique ou que l’on décide de commander en ligne.

Pour conclure cet article, il est important d’entretenir régulièrement les vapoteurs. Contrairement aux cigarettes, les e-cigs se destinent à une utilisation répétée. Il convient donc de les entretenir et d’en prendre soin. Deux composants du dispositif méritent une attention particulière. D’un côté, il y a la batterie. Pour optimiser sa durée de vie, il faut le nettoyer de temps à autre, ne le recharger que si nécessaire, etc. De l’autre, on a le clearomiseur qui requiert un démontage et un nettoyage complet toutes les 2 semaines. Enfin, il est à noter que lorsqu’une pièce est défectueuse, il faut de suite la remplacer. On trouve facilement des accessoires cigarettes électroniques pas chers dans les magasins et sur les sites spécialisés.

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image