Comment soigner la claustrophobie par l’hypnose ?

claustrophobie

Un niveau élevé d’anxiété est susceptible de créer des phobies. Une multitude de situations de vie peuvent créer des angoisses et des peurs ancrées dans la psychologie. La claustrophobie ou la peur des espaces clos est l’une des phobies les plus courantes.

Elle se manifeste par divers troubles et elle peut avoir des conséquences fâcheuses si elle n’est pas soignée. L’hypnose est l’une des options pour venir à bout de cette pathologie psychologique profonde. Découvrez comment soigner la claustrophobie par l’hypnose !

Qu’est-ce que l’hypnose ?

L’hypnose est à la fois un procédé thérapeutique et un état modifié de sommeil. Contrairement à ce qui se pensait avant les années 90, l’état d’hypnose n’a rien d’abstrait. Il est caractérisé par une imagerie cérébrale qui atteste de son existence. L’état hypnotique représente en réalité le juste milieu entre le sommeil et l’état de veille chez un individu.

Cet état est expérimenté presque quotidiennement par de nombreuses personnes lorsqu’elles lisent un bon livre ou regardent un bon film qui les emporte totalement. En outre, la thérapie par l’hypnose est pratiquée par un professionnel. Elle vise à accéder à l’inconscient et aux ressources très peu exploitées du cerveau d’un individu afin d’activer la capacité d’auto guérison.

L’hypnotiseur Axel Zouaoui soigne de nombreux troubles psychologiques notamment la claustrophobie. Ce professionnel offre des prestations professionnelles et de grande qualité pour permettre à ses patients d’améliorer considérablement leur bien-être et leur santé.

Quelles sont les causes de la claustrophobie ?

claustrophobie

La claustrophobie fait partie des phobies les plus répandues. Elle est souvent associée à l’agoraphobie. Cette dernière est la peur des espaces vides. La claustrophobie touche environ 7 % de la population et elle peut avoir différentes causes. Les personnes sont touchées à différentes échelles.

Cette peur irrationnelle des espaces clos résulte généralement de mauvaises expériences du passé, le plus souvent pendant l’enfance. Se retrouver coincé dans une zone confinée, être séparé de son groupe ou de ses parents peut par exemple être à la base de la claustrophobie. Elle engendre un sentiment de danger imminent.

L’amygdale est aussi considérée comme une cause de la claustrophobie. En effet, c’est la zone de cerveau du cerveau qui dirige la sensation de peur et prémuni contre le danger. Un fonctionnement défectueux de cette zone peut créer la peur devant une situation insignifiante en apparence.

Des théories psychologiques prouvent également que la génétique et l’hérédité sont des causes probables de la claustrophobie. Une personne ayant un ascendant claustrophobe a plus de chance de développer la claustrophobie.

Quel est le fonctionnement de l’hypnose sur la claustrophobie ?

Le traitement de la claustrophobie par l’hypnose peut varier d’un patient à un autre. De même, la durée de la thérapie dépend des avancées du claustrophobe. Parfois, quelques séances suffisent à venir à bout de ce trouble.

En réalité, l’hypnotiseur cherche d’abord à identifier les causes profondes de la claustrophobie sur le patient. C’est le point de départ de toute thérapie. Ensuite, le processus de guérison commence en aidant le patient à se sentir à l’aise, détendu et sans angoisse. L’hypnose est utilisée pour réduire le stress.

De même, elle sert à aider le patient à vider son esprit des soucis quotidiens pour l’amener à se concentrer sur ses troubles. L’hypnotiseur emploie des suggestions indirectes dissimulées dans des histoires afin d’intéresser et de captiver l’inconscient du patient. Ce faisant, il l’amène à adopter une attitude souhaitée, sans phobie.

En réalité, l’hypnose ne permet pas d’éliminer la peur. Elle favorise plutôt sa compréhension et aide à conceptualiser de nouveaux schémas qui permettent au patient de maîtriser et de contrôler sa peur. C’est l’hypnose classique. Différents autres types d’hypnose sont aussi utilisés pour lutter contre la claustrophobie.

L’hypnose Ericksonienne

L’hypnose Ericksonnienne a été développée par le psychiatre et psychologue Milton Erickson. Ce dernier estime que le fonctionnement du psychisme humain n’est pas linéaire. Cette thérapie sollicite la créativité de l’inconscient du patient. Elle l’invite à concevoir et à exprimer ce qui devrait être changé pour rendre les crises d’angoisses claustrophobes moins difficiles à gérer.

Pour appliquer cette hypnose, de nombreuses techniques de communication sont employées pour créer et faire un dialogue entre l’inconscient et le conscient du patient. Ce sont entre autres les métaphores, l’activation des rêves, les altérations sensorielles, etc. L’hypnose Ericksonnienne est de plus en plus pratiquée dans le traitement de la claustrophobie en raison de son efficacité.

L’hypnose humaniste

Dans l’emploi de l’hypnose humaniste, l’hypnotiseur représente un guide. Il aide le claustrophobe à donner du sens à son trouble. La méthode permet en réalité d’accéder à l’inconscient du patient, mais aussi à sa conscience supérieure.

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image